Mutuelle santé remboursements dentaires et optique

mutuelle dentaire optique

Mutuelle, une prise en charge de qualité pour les frais d’optique

Mutuelle, le remboursement des lunettes et des lentilles de contact

Actuellement, plus de 60 % des Français portent des lunettes. La sécurité sociale rembourse à 65 % les verres de lunettes, à la base d’un tarif de convention allant de 2,29 euros à 25,4 euros, selon la nature des verres.

La monture est remboursée à hauteur de 65 %, à la base d’un tarif conventionnel de 2,84 euros. Selon les garanties, les mutuelles proposent des remboursements allant jusqu’à 160 euros pour les verres et la monture.

Le régime général rembourse à 65 % les dépenses pour les lentilles de contact, à partir du moment où l’achat a été effectué suite aux prescriptions d’un ophtalmologiste.

Le remboursement optique de 65 % se fait sur la base d’un tarif annuel forfaitaire de 39,48 euros par oeil, soit 25,70 euros. Pour leur part, les mutuelles sont disposées à rembourser les dépenses en lentilles à hauteur de 140 euros par an.

Mutuelle, le remboursement des lunettes de soleil et de la chirurgie de la myopie au laser

En règle générale, la Sécurité sociale ne rembourse pas les dépenses pour les lunettes de soleil, sauf si votre ophtalmologiste vous les préconise pour la prévention ou le traitement de la rétinopathie, de la kératite, de la photophobie…

Ce remboursement optique est à hauteur de 65 %, à la base d’un tarif de convention relativement bas. Certaines mutuelles santé proposent un remboursement optique allant jusqu’à 100 euros par an pour les lunettes du soleil. Renseignez-vous avant toute souscription.

La Sécurité sociale considère la chirurgie de la myopie au laser comme une simple chirurgie de confort, sous prétexte que le traitement peut bien se faire par des lunettes adaptées.

Le coût du traitement peut s’élever jusqu’à 1500 euros lorsque le chirurgien utilise le laser femtoseconde. Lors de votre adhésion à une mutuelle, vérifiez que les garanties mutuelles proposées dans le contrat incluent la prise en charge de chirurgie de la myopie au laser. Le remboursement des mutuelles est généralement de 500 euros par an et par oeil.

Souscrire un contrat mutuelle avec des remboursements dentaires

Les traitements d’orthodontie coûtent en général assez cher, mais ils sont entièrement ou partiellement remboursés par la caisse de l’Assurance maladie sous certaines conditions.

La Sécurité sociale rembourse-t-elle tous les traitements d’orthodontie ?

La Sécurité sociale prend en charge les traitements d’orthodontie des adolescents, notamment lorsque ces derniers n’ont pas encore 16 ans au début de leur traitement.

Cependant, l’Assurance maladie rembourse un semestre de traitement des enfants ayant déjà dépassé cet âge limite lorsque les soins sont réalisés avant une intervention chirurgicale des maxillaires.

Dans tous les cas, il faut préalablement demander l’accord de la caisse d’Assurance Maladie pour obtenir des remboursements dentaires.

Pour ce faire, il est nécessaire de remplir avec l’orthodontiste le formulaire S 3150 ou S 3155 et l’envoyer au chirurgien-dentiste-conseil de la caisse d’Assurance Maladie.

Si aucune réponse n’est émise par la Sécurité sociale dans les 15 jours suivant le dépôt du formulaire, cela signifie que le traitement dentaire sera remboursé. Si l’Assurance maladie refuse l’accord, elle doit en notifier l’assuré dans ce même délai en lui expliquant les motifs du refus.

Les taux de remboursement des traitements d’orthodontie

70 % des frais de traitement d’orthodontie sont couverts par la Sécurité sociale si les actes ne dépassent pas 91 euros. Pour les actes de plus de 91 euros, la caisse d’Assurance Maladie les rembourse à 100 %.

Toutefois, le montant des remboursements dentaires se base toujours sur les tarifs de responsabilité fixés par la Sécurité sociale, alors que ceux-ci sont très souvent en deçà des prix réellement adoptés par les médecins.

En outre, les prix des couronnes dentaires ne sont pas toujours les mêmes, dépendant du revendeur et du type de l’appareil dentaire. En l’occurrence, les appareils en céramique, plus légers et plus discrets, ont un prix plus élevé que les couronnes classiques en métal.

Il est ainsi important de souscrire une assurance santé complémentaire ou une mutuelle dentaire pour couvrir les dépassements d’honoraires et obtenir des bons remboursements dentaires.

Laisser un commentaire