Tout savoir sur l’assurance chasse

assurance chasse

En préambule, il convient de savoir qu’un chasseur ne voit son permis de chasse validé que s’il est couvert par une assurance chasse responsabilité civile spécifique à la pratique de cette activité sportive

car elle couvre les dommages causés par un accident de chasse et ceux causés par les chiens.

Bon à savoir également, un chasseur non assuré peut se voir retirer son permis et être contraint à le déposer en préfecture et pire encore, en cas d’accident, tous les frais et les indemnisations seraient à sa charge.

L’assurance responsabilité civile du chasseur

Elle couvre la responsabilité des chasseurs et de leurs chiens lorsqu’ils sont engagés dans un accident de chasse corporel et les conséquences financières qui en découlent.

Mais, elle ne protège pas les accidents qui surviennent durant le trajet ou ceux inhérents au nettoyage des armes pas plus que les blessures infligées aux chiens d’autres chasseurs.

Les garanties complémentaires

  • La garantie individuelle accident donne la possibilité de toucher des indemnités lorsque arrêts de travail, invalidité, ou décès sont la conséquence d’un accident de chasse.
  • La garantie protection juridique recours et défense
    Si le chasseur est lui-même victime d’un accident, l’assureur obtiendra des indemnités de la compagnie adverse et défendra l’assuré lorsque celui-ci sera directement impliqué dans un accident qu’il aura provoqué.
  • Les garanties qui couvrent fusil de chasse et chiens de chasse.

La cotisation d’une assurance chasse coûte entre 20 et 100 euros par an suivant les options retenues.

Exemples :

Une assurance individuelle couvre pour 22 € en moyenne, la garantie du chasseur plus celle de ses chiens pendant la saison de chasse.

Elle comprend une garantie sans limites pour les dommages corporels, une indemnisation qui peut atteindre les 150 000 euros pour les dommages matériels et la garantie défense recours intervient à hauteur de 8 000 €.

Pour 5 € de plus, se rajoute une garantie responsabilité civile chien qui court pendant et en dehors de la période de chasse.

Bon à savoir : Il arrive que les responsables d’un accident de chasse ne puissent pas être identifiés ou retrouvés.

Dans ce cas de figure, il conviendra d’interpeller le Fonds de Garantie pour obtenir une indemnisation.

Bien choisir son assurance chasse offre la possibilité de pratiquer son passe-temps favori en toute sécurité et la meilleure démarche est de consulter un assureur qui sera le plus à même de conseiller le chasseur sur les différentes garanties disponibles.

Laisser un commentaire