Résilier une assurance auto : comment s’y prendre ?

resilier-une-assurance-auto-comment

Une assurance auto est valable en général un an et est reconduite de manière tacite.

Mais, il est toujours possible de résilier un contrat auto en respectant naturellement certaines conditions.

Résilier un contrat auto à sa date anniversaire

Il suffit dans ce cas de faire parvenir sa décision à l’assureur par lettre recommandée en respectant toutefois, un délai de préavis de deux mois.

Cependant, si l’assureur omet de préciser la date limite à laquelle le contrat peut être dénoncé, l’assuré peut résilier ce dernier à tout moment, sans préavis ni risques de pénalités.

Cette information figure sur l’avis d’échéance.

Résilier un contrat lors de changement de situation.

Il peut être mis fin à un contrat à tout moment dès lors qu’un changement de situation affecte l’objet du contrat d’assurance.

Les pièces justificatives doivent être jointes à la demande de résiliation signifiée à l’assureur.

Si celui reconnait que la demande est recevable, il le signifie à l’assuré par courrier et le contrat d’assurance auto prend fin le mois suivant.

Un assuré souhaite rompre son contrat.

L’assureur est en droit de lui réclamer, si cela figure dans le contrat, une indemnité de six mois d’où la pertinence d’attendre jusqu’à la date anniversaire !

En héritant d’un véhicule, on hérite du contrat d’assurance de l’ancien propriétaire. En ce cas, il est possible d’en modifier les clauses ou de le résilier dans un délai de trois mois.

Une compagnie d’assurance souhaite rompre un contrat auto.

Sous certaines conditions, un assureur peut résilier de son propre chef un contrat d’assurance auto.

En cas de non-paiement des cotisations, de sinistres très important, d’infractions graves au Code de la route ou de fausses déclarations lors de la souscription du contrat.

L’assureur peut signifier à l’assuré qu’il rompt le contrat qui les liait et cette décision prend effet le mois qui suit la décision.

Laisser un commentaire